À propos

Vous êtes-vous parfois demandé comment des attitudes et des pratiques longtemps tenues pour intolérables devenaient en peu de temps socialement acceptables, et même «  recommandables  » ? Les planificateurs du Nouvel Ordre Mondial ont une stratégie commune parfaitement cohérente et rodée, qu’ils mettent en œuvre consciemment, systématiquement, avec une parfaite persévérance. Cette stratégie-là a été appliquée en Allemagne dès 1920, pour faire accepter l’euthanasie et le meurtre ( par personnel médical interposé ) des éléments dits inférieurs, indésirables ou improductifs de la société. C’est un processus en six étapes, une sorte de viol organisé de l’opinion publique. Il devient suprêmement efficace dans toute société qui rejette le Dieu d’Israël et les Ecritures Saintes, toute civilisation qui méprise l’analyse critique au profit du subjectivisme, cessant de développer chez les jeunes générations la faculté de penser vigoureusement, analytiquement, et objectivement. Dans ce vide viennent s’engouffrer les «  valeurs  » du satanisme, c’est à dire : le culte du moi, la convoitise et l’orgueil ; la sensualité débridée, la colère, le désir de dominer sur autrui ou d’être soi-même dominé ; l’attachement immodéré aux biens de ce monde ; le mépris de la vie humaine, ce don de Dieu ; la crédulité à l’égard des hommes, et la religiosité idolâtre ; le culte de la violence, du meurtre, et de la mort.