vaccin auto-disséminé. Danger !

Avez-vous entendu parler de vaccin auto-disséminé qui peut être transmis par voie aérienne ou par le toucher ???

Pour info, les études sur ce que l’on appelle les vaccins auto-disséminés sont à nouveau d’actualité. Des scientifiques développent actuellement des « vaccins contagieux » qui peuvent se propager de vaccinés à non vaccinés !!
Le National géographic en reparle tout dernièrement dans un de ses articles… Pour mémoire, cette nouvelle technologie avait tout de même fait l’objet d’un article dans la revue scientifique Nature à l’été 2020, et avait déjà été présentée en 2016…

Des groupes de scientifiques développent donc actuellement des « vaccins à propagation automatique » qui pourraient infecter d’autres personnes. L’expérience a été conçue pour propager le vaccin à des personnes non vaccinées à proximité d’une personne vaccinée.

Imaginez un remède aussi contagieux que la maladie qu’il combat, un vaccin qui pourrait se répliquer dans le corps d’un hôte et se propager à d’autres personnes à proximité, protégeant ainsi rapidement et facilement toute une population des attaques microbiennes. C’est l’objectif de plusieurs équipes à travers le monde qui relancent des recherches controversées pour développer des vaccins auto-propagatifs ou auto-disséminés…

L’idée est qu’au lieu qu’un vaccin reste dans le corps d’une personne, le vaccin lui-même l’infecterait de telle manière qu’elle pourrait transmettre la vaccination à d’autres autour d’elle, tout comme elle transmettrait autrement une maladie. Les scientifiques pourraient vacciner une personne ou un animal dans une communauté, et la vaccination se propagerait à ceux qui les entourent. Selon le National Geographic les chercheurs développent actuellement des vaccins à propagation automatique contre Ebola, la tuberculose bovine et la fièvre de Lassa, une maladie virale propagée par les rats qui provoque plus de
300 000 infections par an dans certaines parties de l’Afrique de l’Ouest. L’approche pourrait être élargie pour cibler d’autres maladies zoonotiques, notamment la rage, le virus du Nil occidental, la maladie de Lyme, la peste……. ET !!

Les partisans des vaccins à propagation automatique affirment qu’ils pourraient révolutionner la santé publique en perturbant la propagation des maladies infectieuses chez les animaux avant qu’un débordement zoonotique ne se produise, empêchant potentiellement la prochaine pandémie.

La quête controversée de fabriquer un vaccin «contagieux»

https://www.nationalgeographic.com/science/article/the-controversial-quest-to-make-a-contagious-vaccine

Voici l’étude parue dans Nature, qui avait pour conclusion, « nous ne savons pas encore grand-chose sur la performance des vaccins auto-disséminés dans des conditions réelles. L’investissement financier requis pour développer et tester la première génération de vaccins transmissibles sera probablement substantiel »

Vaccins auto-disséminés pour supprimer les zoonoses

A la découverte des vaccins auto-disséminés, via https://t.me/vivrecorrectement/2313

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s