Le jeu satanique consiste à utiliser la        

Confusion entre ‘ » information’ » et «        ‘Communication’

La réorganisation du monde confirmée par deux entretiens :

  • « « Pourquoi les Européens n’adoptent-ils pas une langue commune ?» L’Union européenne est jeune, comparée aux siècles de guerre et de conflits qui l’ont précédée. Il faut prolonger la vision de Jean Monnet. Pourquoi les Européens n’adoptent-ils pas une langue commune, par exemple ? À l’ère digitale, vous avez encore des milliers de traducteurs ! Je parie que la France sera le premier pays du monde à être entièrement digitalisé. La révolution digitale apporte une croissance de 2 % par an, elle a déjà commencé. » (M S Pérès)
  • « Pour être franc, je pense que dans le futur, les humains vont utiliser la technologie pour se transformer en dieux. Et je le pense de façon littérale, pas métaphorique. Les humains sont sur le point d’acquérir des capacités qui étaient traditionnellement considérées comme des capacités divines. Les humains pourraient bientôt être capables d’imaginer et de créer des êtres vivants à volonté, de surfer sur des réalités imaginaires avec la seule force de l’esprit, d’allonger de façon incroyable leur durée de vie, et de changer leur propre corps et esprit selon leur bon désir. » (M Harari)

                                         La dissolution des Etats : 

  La réorganisation du monde autour d’un marché unique libre de toute contrainte :

« Bref, nous constatons donc que l’organisation d’un marché mondial unique a besoin d’une restructuration totale de l’espace géographique, économique, financier, législatif et donc politique pour permettre aux 4 libertés de s’épanouir.

Pour l’heure, ces 4 libertés semblent entrer en conflit direct avec la démocratie, le libéralisme classique, l’économie réelle et locale, voire avec les libertés individuelles.

Dans tous les cas, cette réorganisation est en marche. Elle constituera la plus grande révolution silencieuse qui n’ait jamais existé… » LHK

                       Nous vivons en oligarchie et non en démocratie :

« Enfin, s’il devait y avoir le moindre doute sur la fin des démocraties qui met le peuple au cœur de la vie politique, voici une étude faite par une équipe de Princeton University qui dénie aux peuples la capacité d’autogestion… Il y est dit ceci : » Multivariate analysis indicates that economic elites and organized groups representing business interests have substantial independent impacts on U.S. government policy, while average citizens and mass-based interest groups have little or no independent influence. The results provide substantial support for theories of Economic-Elite Domination and for theories of Biased Pluralism, but not for theories of Majoritarian Electoral Democracy or Majoritarian Pluralism » ou « « L’analyse multivariée indique que les élites économiques et les groupes organisés représentant des intérêts commerciaux ont des impacts indépendants importants sur la politique du gouvernement des États-Unis, tandis que les citoyens moyens et les groupes d’intérêt fondées sur la masse n’ont que peu ou pas d’influence indépendante. Les résultats fournissent un appui substantiel en faveur des théories de la domination par l’Elite-économique et pour les théories de pluralisme biaisé, mais pas pour les théories de la démocratie électorale Majoritaire ou pluralisme majoritaire » » LHK

                          La réorganisation du monde : la fin des monnaies nationales :

Ces politiques monétaires annoncent la fin des monnaies nationales. Une union monétaire et économique mondiale devrait probablement voir le jour. Cette monnaie unique et sa politique seront adaptées aux besoins des tenants du marché mondial. Beaucoup de questions à ce stade se posent mais une s’impose : Qui bénéficiera officiellement du pouvoir régalien – souverain de création monétaire ? » Par LHK

                             La réorganisation du monde : Vers la fin du cash :

« La question qui se pose à l’heure actuelle est la suivante : les autorités monétaires oseront-elles supprimer totalement les « fuites bancaires » par une restriction –voire suppression- encore plus drastique du numéraire ? Les banques centrales nationales auront-elles alors encore une raison d’être ?

Selon les réponses à ces deux questions, les banques commerciales auraient alors réussi la privatisation non plus de la monnaie mais de l’Etat lui-même et de la chose politique… »

                    Les taux d’intérêts négatifs ou la douce confiscation progressive

« Ceci n’est rien d’autre qu’une technique confiscatoire – soft et progressive certes, mais confiscatoire quand même. »

                           Un double-circuit financier au service de la spéculation.

Pourtant c’est le circuit financier local et national qui donne la crédibilité et la consistance au transnational. Ce sont les excédents des balances de paiement des pays, l’épargne en réserve et les capitaux de retraite qui font que la haute finance va courtiser ou pas un pays X. Quelqu’un a dit un jour qu’un pays comme la France qui bénéficie de rendements obligataires très avantageux profitait encore de la garantie offerte par l’épargne du peuple.

                     Sommes-nous dans l’anti-chambre d’une dictature financière?

On peut donc dire que la Haute Finance s’en prend directement à nos libertés et notre droit à la propriété privée. Ce faisant, elle impose ses propres critères sociétaux justifiant la mise sous tutelle de l’humain par les besoins d’un marché décidément insatiables et la logique technocratique… A ce jour, les représentants de l’Etat ne semblent pas choquer par des pratiques qui mettent un système liberticide et inhumain au-dessus des individus et de leur bien-être. Deux piliers des droits du citoyen et d’une Constitution dite démocratique tremblent sur leur base. Vont-ils tomber ?

                                L’Etat est-il déjà mort ou fait-il semblant de l’être ? …

                       La Haute finance à l’assaut de votre patrimoine génétique.

Eugénisme, marchandisation de l’être humain, captation du patrimoine génétique, humanisation des robots et robotisation de l’humain sont devenus non seulement possibles mais exigés par des décideurs inconnus cachés derrière les marchés financiers. La bataille de fond qui se livre actuellement est celle de l’identité de l’humanité, des libertés inaliénables et gratuites de l’homme. L’enjeu : La privatisation de la VIE et de l’immortalité. Rien de moins !

                                  La Nouvelle Ere, de l’Œuvre au Noir au Satanisme.

Il n’imaginait pas que l’on puisse être cynique au point de repousser tous les ajustements et tous les rééquilibrages et que l’on puisse préférer aller jusqu’au bout du chaos. Les Maîtres du monde inversent la formule que beaucoup reconnaîtront : « l’ordre jaillit du chaos », eux ils sont pour que « le chaos jaillissent de l’ordre ». Nous sommes dans le satanisme.

Le jeu satanique consiste à utiliser la confusion entre ‘ » information’ » et « ‘communication’ ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s