Si on savait ce que l’on mange réellement !

La suite et plus d’infos ici: https://larealitecacheedumondeactuel.com/le-systeme-antichrist-et-la-marque-de-la-bete/

Voici une partie de la longue liste des produits ajouté dans l’alimentation  :

                  E250 : dans la série noire des additifs, qui se cache derrière ?

Le nitrite de sodium, de formule NaNO2, est un conservateur largement utilisé dans l’industrie agroalimentaire. Il permet en outre de fixer les couleurs. Il est codé sous le sigle E250 par le système international de numérotation des additifs alimentaires. E250 : qu’est-ce que c’est et à quoi sert-il ? Où trouve-t-on le E250 ? Il est présent dans les produits de charcuterie, les viandes traitées en salaisons et les produits saumurés. Il prévient notamment la multiplication de bactéries pathogènes, comme Clostridium botulinum, l’agent responsable du botulisme.  Le E250 représente-t-il un danger pour la santé humaine ? Oui ! Il est classé comme potentiellement cancérigène par le Centre International de Recherches sur le Cancer. Il aurait des effets toxiques et mutagènes. Dans le sang, il empêche la fixation du dioxygène sur la molécule d’hémoglobine.

                   E252 Autorisé dans l’UE. Autorisé Bio.

Nitrate de potassium, Salpêtre Cancer : Les nitrates et les nitrites sont classés probablement cancérigènes pour l’homme au Centre International de Recherches sur le Cancer (CIRC), et certainement cancérigènes à l’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC, France) [7,23]. Dans l’organisme ou déjà lors de la cuisson, les nitrates forment des nitrites formant à leur tour des nitrosamines cancérigènes

Cyanoses : A doses conséquentes ou moindres mais prolongées, les nitrites produits par les nitrates empêchent le transport de l’oxygène dans le sang avec un risque de méthémoglobinémie . Attention particulière aux enfants qui sont plus sensibles que les adultes, on connait aussi le risque de la maladie bleue du nourrisson

Toxique multiple : La littérature scientifique compilée par le Registry of Toxic Effects of Chemical Substances (RTECS, USA) rapporte divers effets toxiques, reprotoxiques et mutagènes sur des bactéries (E. Coli) et des cobayes en laboratoire

Les hautes doses peuvent provoquer de violentes gastroentérites. Des quantités plus faibles mais prolongées pourraient provoquer de l’hyperactivité, des néphrites, et d’autres complications diverses. Les réactions histaminiques seraient favorisées (l’histamine est un médiateur chimique de l’allergie) Population plus sensible que la moyenne : les enfants, les nouveaux nés, les femmes enceintes, les personnes âgées, les adultes à l’acidité gastrique réduite, entre autres échantillons (…)   Officiellement, l’EFSA européenne ré-évalue les nitrates en 2017 et ne reconnaît aucune donnée toxicologique interpellante, indiquant notamment que « les études de cancérogénicité (souris/rats) sont négatives », et que « les niveaux obtenus de méthémoglobine dus à la conversion nitrate/nitrite sont dans tous les cas insuffisants pour inquiéter »  › DJA  : 0 – 3,7 mg./kg. de masse corporelle/jour. › L’EFSA européenne admet que cette DJA est dépassée par l’exposition alimentaire globale

Mention officielle : « A éviter aux nourrissons de moins de 3 mois »

Régimes spéciaux : Produits animaux (porc compris) exclus.

Le nitrate de potassium (E)252 est listé comme fixateur de la couleur et conservateur au Codex alimentarius  Son principal domaine d’utilisation est les charcuteries, les viandes salées, fumées  A ce jour (2018), le nitrate de potassium E252 et le nitrite de sodium E249 font partie des (rares) additifs très nocifs de la filière bio. Il existe, au niveau officiel, une volonté de les supprimer Au-delà des composés potassiques et sodiques, des nitrates sont insérés dans de nombreux pharmaceutiques, ainsi que dans les produits cosmétiques

                Nitrate de potassium, Salpêtre (E252)

Étiquetage d’un jambon sec supérieur de Savoie 

Non nocif :

De E100 à E105, E111, E121, E126, E130, E132, E140, E151, E152, E160, E161, E162, E170, E174, E175, E180, E181, E200, E201, E202, E203 E236 , E237, E233, E260, E261, E263, E270, E280, E281, E282, E290, E300, E301, E303, E305, E306, E307, E308, E309, E322, E325, E326, E327, E331, E331, E331 E334, E335, E336, E337, E382, de E400 à  E406, E408, E410, E411, E413, E414, E420, E421, E422, E440, E471, E472, E473, E473, E471 E475, E480

Suspects :

E125, E141, E150, E153, E171, E172, E173, E240, E241, E477

Dangereux :

E102, Tartrazine – E102

Colorant de synthèse de couleur jaune ou orange, Il est utilisé comme colorant dans plusieurs produits industriels comme les chips, la moutarde ou les gâteaux. Il est utilisé parfois en Afrique du nord dans le couscous. Le Tartrazine est soupçonné de provoquer hyperactivité et asthme chez les enfants. Il est aussi potentiellement cancérigène et de ce fait a été interdit dans certains pays scandinaves, mais l’E102 reste autorisé en France. Ce colorant présente d’autres effets secondaires tel que les troubles de la vue et les insomnies.

Consigne: l’E102 est à éviter surtout pour les enfants et les asthmatiques.

 E110, Jaune orangé S

Appelé parfois jaune soleil, ce colorant d’origine synthétique est très dangereux. Il est présent dans divers produits alimentaires mais surtout dans des médicaments à base de paracétamol. Ce colorant, potentiellement cancérigène, peut provoquer des maladies respiratoires ainsi que des problèmes gastriques. Il est aussi responsable de l’hyperactivité chez les enfants.

De plus ce colorant devient très dangereux s’il est associé à certains conservateurs.

Consigne: à éviter surtout pour les enfants.

E120, acide carminique

Ce colorant rouge est présent dans beaucoup de produits alimentaires. L’E120 est autorisé en France bien qu’il soit assez douteux. On le trouve beaucoup dans les yaourts et les bonbons. Il est extrait à partir d’un insecte nommé cochenille qui est présents au Mexique. Au cours de la production de ce colorant, les industriels ont tendance à ajouter des métaux lourds (tiens donc ?) qui sont potentiellement neurotoxiques. L’E120 est un colorant qui peut provoquer l’asthme, des allergies, des problèmes respiratoires ainsi que l’hyperactivité chez l’enfant.

Consigne: à éviter car il est dangereux.

E124– Ponceau 4R – Rouge cochenille A

L’E124 est un colorant de synthèse de couleur rouge. Il est synthétisé à partir de goudron de houille. Il est utilisé comme colorant dans le chorizo, les gâteaux et les glaces. On peut le trouver aussi dans le saumon et les liqueurs. L’E124 provoque des allergies ainsi que l’hyperactivité chez les enfants. Il fut interdit aux Etats-unis car suspecté d’être cancérigène. De plus ce colorant peut contenir de l’aluminium un neurotoxique dangereux. L’E124 est interdit en Norvège mais reste autorisé en France.

Consigne : à éviter surtout chez les asthmatiques et les enfants.

Allez sur le site suivant pour plus d’informations : https://additif-alimentaire.info/category/colorants/

👉 Trouble de santé :

* Trouble intestinal : E220, E221, E223, E224

* Trouble digestif : E338, E339, E340, E341, E450, E461, E463, E465, E466, Glace E407

* Maladies de la peau : E230, E231, E232, E233

* Attaque la vitamine B12 : E200

* Cholestérol : E320, E321

* Sensibilité nerveuse : E311, E312

* Attaque la bouche : le E330 est le plus dangereux (cancérigène)

Cancérogène :

E131, E142, E210, E211, E213, E214, E215, E216, E217, E239

ATTENTION : E123 C’est très cancérigène !!! 

E123 – Amarante est un colorant d’origine pétrochimique de couleur rouge. L’amarante est utilisée comme colorant dans les vins, les spiritueux, dans les œufs de poissons et les cosmétiques. Ce colorant est soupçonné d’être cancérigène. Il peut provoquer des réactions allergiques, de la dyspnée et des crises d’asthme. Comme la plupart des colorants, l’E123 pourrait engendrer l’hyperactivité chez les enfants. De plus, l’amarante peut contenir de l’aluminium, un neurotoxique potentiel. Il est interdit en Russie, au Japon et aux Etats-unis mais malheureusement autorisé au sein de l’union européenne malgré une révision effectuée en 2010.

Consigne: à éviter absolument. Aux États-Unis et dans les pays de la CEI, il est interdit.

Un autre des E110 les plus dangereux

On le retrouve, dans de nombreuses douceurs, glaces, puddings et sauces préparées !!

ATTENTION !! Avec le guanylate et le glutamate de la lignée E600, les E605 sont neurotoxiques !!

Aluminium :

E173 (colorant d’aluminium), E520 (stabilisants de solulfate d’aluminium), E521 (sulfate d’aluminium et de sodium), E523 (sulfate d’aluminium et d’ammonium), E554 (antiagglomérant de diatomées de silicate d’aluminium de sodium), E555 (silicate d’aluminium et de potassium), E556 (aluminium de calcium silicate), E598 (aminerate de calcium).

Aluminium dans l’eau potable : Les usines d’approvisionnement en eau utilisent l’aluminium comme floculant.

Soyez prudent, et regardez bien les listes d’ingrédients, choisissez avec soin les aliments que vous achetez, il s’agit de votre santé et surtout celle de nos enfants. N’oubliez pas que pratiquement tout ce que vous pouvez faire vous-même, avec des produits naturels et sans produits chimiques sont encore possible actuellement mais jusqu’à quand ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s